Au top cet été

Programme en trois étapes pour perdre du poids et conserver sa nouvelle silhouette.

Drainage

Durant les 15 premiers jours de ce programme, vous allez réduire votre apport calorique et favoriser l'élimination. Pour cela :
-Consommez des protéines. Elles permettent de puiser dans la masse grasse en préservant la masse musculaire et possèdent un fort effet rassasiant. Prévoyez à chaque repas principal au moins 150 g de viande, de poisson ou d'oeufs.
-Misez sur les légumes. Ils apportent à l'organisme des minéraux indispensables à son fonctionnement et favorisent l'élimination, surtout s'ils sont diurétiques (poireau, salade verte, épinard). Prévoyez au moins 400 g par jour, crus ou cuits.
-Supprimez le sucre. Il provoque la production d'insuline et favorise le stockage, y compris s'il est issu des fruits et de certains légumes (potiron, carotte, betterave).
-Eliminez les féculents. Pour toute votre journée, contentez-vous d'une seule tranche de pain complet au petit-déjeuner.
-Hydratez-vous. Sans excès (1,5 litre par jour), l'eau, le thé vert ou des tisanes (queue de cerise�) facilitent le drainage.
-Abusez des potages. Peu caloriques, ils hydratent, drainent l'organisme, rechargent en minéraux et oligo-éléments, favorisent la satiété et facilitent le transit.

Destoquage

Durant ces 15 jours, vous continuer sur une alimentation semblable aux deux premières semaines, mais enrichir peu à peu votre sélection d'aliments pour éviter la fatigue et la frustration.
-Elargissez votre choix de légumes. Désormais, vous êtes autorisée à tous les mettre au menu, y compris les plus sucrés (potiron, carotte).
-Autorisez-vous un dessert. Après deux semaines d'abstinence, vous pouvez enfin vous permettre un laitage maigre (fromage blanc, petit suisse ou yaourt à 0% de MG) ou un fruit.
-Ne stressez pas. A cette étape, il se peut que votre poids stabilise ou ralentisse sa baisse. Contrairement à une idée reçue, il n'est pas obligatoire de maigrir de façon spectaculaire et une pause est souvent bénéfique.

Stabilisation

La phase de stabilisation a pour but de vous faire adopter définitivement de bons réflexes et une alimentation saine et équilibrée.
-Ajoutez les féculents. Bien que relativement énergétiques, pain, pâtes, riz, pommes de terre et autres céréales sont le principal carburant de l'organisme. Pensez à les associer avec des légumes au cours du même repas : pâtes et tomates, courgettes et blé, épinards et riz
-Mangez de tout, de façon équilibrée . Veillez à avoir dans votre assiette chacune des grandes familles d'aliments (viandes et poissons, eau, matières grasses, féculents, produits laitiers, produits sucrés, fruits et légumes) dans les bonnes proportions, c'est-à-dire en favorisant les végétaux et les protéines et en limitant le sucre et le gras.
-Structurez votre alimentation. Ne grignotez pas ! En cas de faim, revoyez le contenu de vos repas ou autorisez-vous une collation riche en fibres et en protéines maigres (laitage 0% + fruit).
-Compensez vos écarts. En cas d'extra, faites dîner maigre le lendemain : légumes cuits ou potage à volonté, 200 g de viande ou poisson blancs en papillote ou grillés, 100 g de fromage blanc 0%.