Ventre plat

Les aliments à consommer, et à éviter

Les céréales

A privilégier

Le blé, le riz, le maïs, l'avoine... Les céréales complètes apportent des nutriments indispensables pour l'organisme. Le maïs, par exemple, est une bonne source de magnésium

A éviter

Les céréales trop raffinées, souvent consommées au petit déjeuner, ont perdu une bonne part de leurs nutriments de base. Trop riches en sucre, elles ne sont pas toujours faciles à digérer et elles n'empêchent pas l'apparition de fringales en matinée.

Les légumes

A privilégier

Les légumes verts et les salades. Consommées au début du repas, laitues et endives stimulent les sécrétions digestives. Très digestes, haricots verts, épinards poireaux et courgettes apportent des fibres qui stimulent le transit intestinal, facilitant ainsi la digestion des sucres lents (pâtes, riz?) et des viandes.

A éviter

Les crudités comme la tomate ou le cresson, en raison de leur effet acidifiant.

Les fruits

A privilégier

Tous les fruits entiers et de saison sont permis. Dégustez-les de préférence à la fin des repas, car ils fluidifient le contenu du bol alimentaire.

A éviter

Les jus de fruits et les agrumes (orange, citron, pamplemousse). Trop acides, ils sont déconseillés aux personnes souffrant de constipation ou de colite.

Les viandes et poissons

A privilégier

La viande blanche est une source de protéines qui se digère parfaitement lorsqu'elle est accompagnée de légumes verts. Les poissons maigres sont à consommer sans modération.

A éviter

La viande rouge et les poissons gras (thon, saumon), beaucoup moins digestes

Les produits laitiers

A privilégier

Les yaourts nature, les fromages non fermentés, à pâte ferme et peu gras, comme le fromage de chèvre, le comté ou le beaufort.

A éviter

Les fromages à pâte molle ou fermentée (camembert, brie?). Les yaourts aux fruits sont plutôt acidifiants . Le café au lait est une invention indigeste à bannir si vous souffrez de ballonnements.

Journée type

Adaptez vos choix à la saison : renoncez aux tomates ou aux fraises en hiver. Vous profiterez ainsi de la saveur et des vertus de chaque aliment.

Petit déjeuner :

Une tranche de pain complet, de seigle ou de campagne beurrée
100 g de jambon maigre ou 150 g de blanc de poulet, ou un oeuf brouillé aux herbes, ou 40 g de fromage de chèvre
Un yaourt nature, si vous n'avez pas pris de fromage auparavant
Un thé vert ou une infusion : 1/3 thym, 1/3 romarin et 1/3 sauge, verveine ou chicorée

Déjeuner :

150 g d'escalope de veau, ou de dinde, ou 150 g de steak grillé, ou 200 g de calamars à la provençale
200 g de riz ou de tagliatelles, ou une pomme de terre au four
Une salade d'endives, de pissenlit ou de mâche aux herbes accompagnée d'une sauce allégée
Un kiwi, une pomme, trois figues fraîches ou une grappe de raisin blanc

Dîner :

Un rouget en papillote, une sole grillée ou un filet de cabillaud au court-bouillon
200 g de haricots verts persillés, de petits légumes à la vapeur ou d'épinards, ou un bol de bouillon de légumes de saison
Un sorbet à la pomme ou à la poire, une mousse au chocolat ou un yaourt nature
Une infusion calmante, au choix, de verveine ou de camomille.

Boire 1,5 l d'eau plate par jour.