Balandraux olivet

Vous êtes-vous déjà dit que, si vous souffriez de quelques kilos de trop, c'était sûrement parce que quelque chose clochait dans votre façon de vivre ? Il suffit parfois d'analyser ses habitudes alimentaires et son activité physique, puis de progressivement les transformer pour retrouver une jolie silhouette. Telle est la méthode du Dr Martine Balandraux Olivet.

Le premier domaine à cibler est évidemment l'alimentation. Vous devez dès le début du programme prendre objectivement conscience de la différence entre la façon dont vous vous alimentez et celle dont vous devriez le faire. Après, il ne vous reste plus qu'à vous corriger, mais très progressivement afin de ne pas bouleverser d'emblée vos habitudes. Suivez le guide !

-Le semainier. Durant la première semaine, conservez votre alimentation habituelle. Jour après jour, notez dans votre carnet ce que vous avez mangé, à quelle heure et dans quelles circonstances (seule, en famille, au resto...). N'oubliez rien, ni le chewing-gum, ni le sucre du café. -La grille d'évaluation. Reportez chacun des aliments du semainier dans une grille sous la forme de carrés coloriés, en fonction de sa catégorie et de la quantité consommée. Ainsi, 2 tranches de pain équivalent à 1 carré de la catégorie céréales, 300 g de lentilles cuites à 1 « protéines » + 1 « céréales ». Le tableau de la valeur des portions est disponible dans le livre de la méthode. -Le dessin. Coloriez les carrés à partir du centre de chaque ligne correspondant à une catégorie d'aliments, en alternant vers un côté puis vers l'autre. Ainsi, une fois tous les aliments de la semaine reportés sur la grille, une forme coloriée de la forme d'un sapin, d'une pyramide, d'un cylindre... apparaît. En la comparant avec la pyramide des recommandations internationales (de la base au sommet : eau, légumes et fruits, céréales, produits laitiers, viandes, poissons et œufs, graisses, bonbons, gâteaux), vous verrez vos erreurs.

-Une seule modification par semaine. Ne tentez pas de corriger toute votre alimentation en un jour ou en une seule semaine : il faut environ 3 mois pour mettre en place l'ensemble des modifications alimentaires et 6 mois à 1 an pour que les nouvelles habitudes s'installent définitivement. Listez dès le début l'ensemble des modifications à faire, mais n'en programmez qu'une par semaine. -Les vases communicants. Ajoutez ce qui manque avant de diminuer ce qui est en trop. En effet, en augmentant la consommation de certains aliments d'une catégorie (fruits et légumes par exemple), spontanément et sans même vous en rendre compte, vous allez peu à peu réduire les aliments d'autre catégories (graisses, sucres). -Pas de pesée, ni de mesures. A changement lent, progression lente : ne vous pesez pas avant le sixième mois et prenez vos mesures une fois par mois seulement.

-L'assiette idéale. A chaque repas, elle est remplie pour moitié de légumes ou de fruits, pour un quart de protéines, et pour le dernier quart de féculents (céréales si possible complètes, pommes de terre...).
-Le bon index glycémique. Les aliments à indice glycémique élevé (sodas, chocolat, croissants...) provoquent une hausse importante et rapide du glucose dans le sang responsable de fringales. A l'inverse, les aliments dont l'indice est bas (produits laitiers, céréales complètes...) délivrent progressivement leur énergie et entraînent une élévation modérée et régulière de la glycémie. Préférez ces derniers.
-Les bonnes résolutions. Mangez des fruits et légumes en abondance, ne négligez pas le petit déjeuner, consommez les bonnes graisses (huiles, poissons gras), diminuez le sucre raffiné et tout ce qui en contient, buvez régulièrement, soignez l'atmosphère de vos repas... : en quelques mois, le résultat sera là !